Modification carto à la valise : gain 25cv...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  jacks le Ven 7 Fév 2014 - 14:53

Personnellement je ne vois pas l'intérêt de vouloir chercher plus de puissance sur ce genre de véhicule pour moi ce n'est pas la vocation du captur..
Par contre je mettrais bien un kit éthanol histoire d'économiser un peu a la pompe et à condition que les biocarburants soient respectueux de l'environnement voire produits à base de déchets.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] CAPTUR TCE 90 Intens noir étoilé toit ivoire pack city   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
jacks

Messages : 633
Date d'inscription : 16/12/2013
Localisation : isere/savoie
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  Invité le Dim 23 Fév 2014 - 22:47

Bonjour,

Je fais parti de l'ex-DRIRE, qui depuis le 1er janvier 2010 s'appelle la DREAL. Je ne travaille pas au service des véhicules, qui effectue ce que l'on appelle les réceptions de véhicule à titre isolé (que tout le monde nomme "passage aux mines"), mais je peux me renseigner auprès des collègues pour savoir si cette modification est illégale ou faisable sous certaines conditions.

Sans avoir encore la réponse (que j'aurai seulement à partir de demain), je rejoins la logique de Romulus71. Je ne me prononcerai pas sur la question de l'assurance, où l'avocat est à mon avis le mieux placé pour savoir ce qu'il en est, mais sur le côté légal ou pas de la modification vis-à-vis des autorités administratives française.

D'après ce que j'avais pu comprendre, pour atteindre les taux d'émission de CO2 issus de la réglementation européenne, de nombreux constructeurs automobile ont fait le choix de brider des moteurs déjà présent à leur catalogue plutôt que d'en développer de nouveaux. C'est du moins ce que m'a dit un collègue qui était justement contrôleur de véhicules à la DRIRE (à l'époque) il y a quelques années. Donc techniquement, certains moteurs pourrait-être via le passage à la valise débridés pour délivrer la totalité de la puissance pour laquelle ils ont à la base été conçus.

Sur le plan de la législation, lorsque RENAULT souhaite mettre un nouveau véhicule sur le marché RENAULT doit préalablement obtenir une homologation nationale (délivrée par la DREAL ou ex-DRIRE). Cette homologation est obtenue sur présentation des caractéristiques mécanique du véhicule, des résultats des crashs tests... et depuis quelques années des émissions de CO2.
Ainsi en réalisant la modification dont il est question cela remet en question toutes ces caractéristiques : les résultats des crashs tests, la tolérance à la déformation des matériaux (en cas de choc) et le taux d'émission CO2, pour lequel le véhicule a été homologué.

Hormis sur l'aspect de la remise en question de la sécurité sur la route (qui intéresse le ministère de l'intérieur et les assurances), cette modification intéressera également les services fiscaux qui ont perçus un montant pour la carte grise prenant en compte dans son calcul, entre autre, le taux d'émission en CO2 du véhicule.

À ce sujet d'ailleurs, je ne suis pas certain que la modification soit si indétectable que ça. À mon humble avis, je ne suis pas convaincu que la modification passe inaperçu lors de la visite du contrôle technique. Il me semble que le technicien doit procéder à une mesure en sortie de l'échappement... Cette mesure ne peut-elle pas permettre de lire le taux d'émission de CO2 ?

Je me renseigne demain ou dans la semaine auprès de mes collègues du service des véhicules pour avoir leur avis sur la modification et je vous tiendrai au courant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  jacks le Dim 23 Fév 2014 - 23:11

le calcul de co² est complexe c'est plus lié à la consommation puisque juste le fait de mettre un start & stop sur un moteur fait baisser le taux (exemple sur un kia sportage importé sans Start & stop CO² different que celui equipé du systeme en France )

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] CAPTUR TCE 90 Intens noir étoilé toit ivoire pack city   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
jacks

Messages : 633
Date d'inscription : 16/12/2013
Localisation : isere/savoie
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  Invité le Dim 23 Fév 2014 - 23:14

Merci pour l'info Jacks, c'est bon à savoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  Invité le Lun 24 Fév 2014 - 20:27

Salut,

J'ai discuté de la fameuse possibilité d'effectuer la reprogrammation de la cartographie moteur d'un véhicule au boulot (je bosse à la DREAL, l'ex-DRIRE).

Du côté purement réglementaire, la DREAL (ou ex-DRIRE) interdit cette pratique si elle n'est pas effectuée selon une procédure bien définit. Pour ce faire, il faut demander au constructeur du véhicule l'autorisation d'effectuer la modification. S'il donne son accord, il peut demander à ce que d'autres éléments soient modifiés sur le véhicule tels que les plaquettes de frein, la dimension des roues, etc...Voire plus c*nnement le nombre de portes du véhicule. Toutes ces modifications ayant pour but d'homologué le véhicule à un type national existant.

L'ensemble de toutes les modifications réalisées, le véhicule doit ensuite être présenté à la DREAL (ex DRIRE et passage aux mines) afin de disposer d'une attestation de conformité à un type de véhicule national et de prendre en compte les modifications de puissance.

Ce document en poche, il faut repasser par la case Préfecture pour faire modifier les mentions techniques indiquées sur la carte grise.

Le collègue (de l'ex-DRIRE) me disait que le passage en Préfecture n'entrainait pas forcément un coût supplémentaire pour la carte grise, ce type de modifications n'étant pas souvent suffisantes pour déclencher un changement de la puissance fiscale du véhicule dont le calcul est selon ses dire assez complexe et pas uniquement basé sur la puissance DIN du moteur mais sur plein d'autres caractéristiques propres à chaque modèle de véhicule.

Le même collègue, fan de et pratiquant la mécanique auto et moto les weekends réalise lui même la modification des cartographies moteurs de ses motos pour la course sur circuit. Il n'y a aucun doute là dessus, ce type de modification est visible pour le mécanicien RENAULT qui branche une valise sur le véhicule ! En conséquence, ce type de modification entraîne automatiquement la perte de la garantie constructeur. Il recommande donc de le faire une fois la garantie passée et au-delà du kilométrage de rodage.

Toujours selon lui, modifier la cartographie moteur entraine forcément une petite augmentation de la consommation, car le but est d'augmenter le rapport couple/puissance du moteur. En revanche, si cela est fait correctement, à l'aide d'un banc notamment, la longévité du moteur n'en est pas affectée, car les programmeurs qui proposent ce genre d'opération règlent le moteur afin qu'il tourne dans les conditions optimales de la plage de tolérance du constructeur. Le taux de CO2 original rejeté par le véhicule et définit par le constructeur n'est pas forcément modifié par la manip : Il est impossible de le détecter lors d'une visite de contrôle technique.

Côté assurance, le collègue encore est président d'une assurance de motards. À ce titre il connaît bien la législation en la matière et en cas de sinistre il appartient à l'assureur de prouver qu'il y à cause à effet entre la modification et les dégâts ou victimes. Certes, c'est la loi, mais quand en face il y a un bataillon d'avocat payé pour défendre l'assureur, le citoyen lambda se retrouve vite en slip. De plus, dans tous les cas, la modification de la cartographie moteur reste illégale si elle n'est pas réalisée dans les formes prévus par la réglementation. Aussi, un cabinet d'avocat aura vite fait d'attaquer le détenteur d'un véhicule ayant subit ce type de modification devant les tribunaux pour récupérer les billes qu'il n'aura pas eu dans le cadre de la défense de l'assureur.

En bref, cela paraît bien risqué si cela est fait dans l'illégalité et doit revenir très cher si cela est fait dans la légalité. Encore faut-il dans ce dernier cas que le constructeur donne son accord pour réaliser la modification.

Dans tous les cas, comme certains site l'indiquent clairement, en cas de reset du calculateur par un technicien RENAULT, la manip est à refaire. Certains programmeurs offrent la conservation de leurs cartographies originale et modifiée à leur client pour quelques années et proposent même de leur ré-injecter gratuitement dans le véhicule en cas de reset ou pour revendre le véhicule avec la cartographie moteur d'origine. Par contre, comme beaucoup de site de reprogrammation de la cartographie l'affiche, ce type de modification n'est pas invisible pour le technicien RENAULT même si elle ne modifie pas ses droits d'accès aux infos du véhicule via la valise.

C'est en gros le même principe que pour la personnalisation des plaques minéralogiques, absolument interdite en France, que les fabricants vous vantent d'être entièrement légale sous l'argument d'un vide juridique ou d'une interprétation de la loi pouvant prêter à confusion. Aucune personnalisation ne peut-être apportée sur la bavette, à la place, sous ou au-dessus de l'identifiant du pays et/ou du logo de région et du numéro de département (2e alinéa de l'article 10 de l'arrêté du 9 février 2009 fixant les caractéristiques et le mode de pose des plaques d'immatriculation des véhicules).

Seul un professionnel ayant vendu le véhicule, les plaques ou les ayant posées à le droit d'inscrire ses références professionnelles sur la bavette des plaques (3e alinéa de l'article 5 de l'arrêté du 9 février 2009 fixant les caractéristiques et le mode de pose des plaques d'immatriculation des véhicules).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  Invité le Lun 24 Fév 2014 - 20:41

HTheatre a écrit:Salut,

J'ai discuté de la fameuse possibilité d'effectuer la reprogrammation de la cartographie moteur d'un véhicule au boulot (je bosse à la DREAL, l'ex-DRIRE).

Du côté purement réglementaire, la DREAL (ou ex-DRIRE) interdit cette pratique si elle n'est pas effectuée selon une procédure bien définit. Pour ce faire, il faut demander au constructeur du véhicule l'autorisation d'effectuer la modification. S'il donne son accord, il peut demander à ce que d'autres éléments soient modifiés sur le véhicule tels que les plaquettes de frein, la dimension des roues, etc...Voire plus c*nnement le nombre de portes du véhicule. Toutes ces modifications ayant pour but d'homologué le véhicule à un type national existant.

L'ensemble de toutes les modifications réalisées, le véhicule doit ensuite être présenté à la DREAL (ex DRIRE et passage aux mines) afin de disposer d'une attestation de conformité à un type de véhicule national et de prendre en compte les modifications de puissance.

Ce document en poche, il faut repasser par la case Préfecture pour faire modifier les mentions techniques indiquées sur la carte grise.

Le collègue (de l'ex-DRIRE) me disait que le passage en Préfecture n'entrainait pas forcément un coût supplémentaire pour la carte grise, ce type de modifications n'étant pas souvent suffisantes pour déclencher un changement de la puissance fiscale du véhicule dont le calcul est selon ses dire assez complexe et pas uniquement basé sur la puissance DIN du moteur mais sur plein d'autres caractéristiques propres à chaque modèle de véhicule.

Le même collègue, fan de et pratiquant la mécanique auto et moto les weekends réalise lui même la modification des cartographies moteurs de ses motos pour la course sur circuit. Il n'y a aucun doute là dessus, ce type de modification est visible pour le mécanicien RENAULT qui branche une valise sur le véhicule ! En conséquence, ce type de modification entraîne automatiquement la perte de la garantie constructeur. Il recommande donc de le faire une fois la garantie passée et au-delà du kilométrage de rodage.

Toujours selon lui, modifier la cartographie moteur entraine forcément une petite augmentation de la consommation, car le but est d'augmenter le rapport couple/puissance du moteur. En revanche, si cela est fait correctement, à l'aide d'un banc notamment, la longévité du moteur n'en est pas affectée, car les programmeurs qui proposent ce genre d'opération règlent le moteur afin qu'il tourne dans les conditions optimales de la plage de tolérance du constructeur. Le taux de CO2 original rejeté par le véhicule et définit par le constructeur n'est pas forcément modifié par la manip : Il est impossible de le détecter lors d'une visite de contrôle technique.

Côté assurance, le collègue encore est président d'une assurance de motards. À ce titre il connaît bien la législation en la matière et en cas de sinistre il appartient à l'assureur de prouver qu'il y à cause à effet entre la modification et les dégâts ou victimes. Certes, c'est la loi, mais quand en face il y a un bataillon d'avocat payé pour défendre l'assureur, le citoyen lambda se retrouve vite en slip. De plus, dans tous les cas, la modification de la cartographie moteur reste illégale si elle n'est pas réalisée dans les formes prévus par la réglementation. Aussi, un cabinet d'avocat aura vite fait d'attaquer le détenteur d'un véhicule ayant subit ce type de modification devant les tribunaux pour récupérer les billes qu'il n'aura pas eu dans le cadre de la défense de l'assureur.

En bref, cela paraît bien risqué si cela est fait dans l'illégalité et doit revenir très cher si cela est fait dans la légalité. Encore faut-il dans ce dernier cas que le constructeur donne son accord pour réaliser la modification.

Dans tous les cas, comme certains site l'indiquent clairement, en cas de reset du calculateur par un technicien RENAULT, la manip est à refaire. Certains programmeurs offrent la conservation de leurs cartographies originale et modifiée à leur client pour quelques années et proposent même de leur ré-injecter gratuitement dans le véhicule en cas de reset ou pour revendre le véhicule avec la cartographie moteur d'origine. Par contre, comme beaucoup de site de reprogrammation de la cartographie l'affiche, ce type de modification n'est pas invisible pour le technicien RENAULT même si elle ne modifie pas ses droits d'accès aux infos du véhicule via la valise.

C'est en gros le même principe que pour la personnalisation des plaques minéralogiques, absolument interdite en France, que les fabricants vous vantent d'être entièrement légale sous l'argument d'un vide juridique ou d'une interprétation de la loi pouvant prêter à confusion. Aucune personnalisation ne peut-être apportée sur la bavette, à la place, sous ou au-dessus de l'identifiant du pays et/ou du logo de région et du numéro de département (2e alinéa de l'article 10 de l'arrêté du 9 février 2009 fixant les caractéristiques et le mode de pose des plaques d'immatriculation des véhicules).

Seul un professionnel ayant vendu le véhicule, les plaques ou les ayant posées à le droit d'inscrire ses références professionnelles sur la bavette des plaques (3e alinéa de l'article 5 de l'arrêté du 9 février 2009 fixant les caractéristiques et le mode de pose des plaques d'immatriculation des véhicules).
Merci pour cette explication technique claire et bien étayée qui est parfaitement exacte concernant la puissance des assurances face à un citoyen lambda.
J'aurais une petite question, lorsqu'un propriétaire de véhicule demande au constructeur une autorisation de modification concernant justement la reprogrammation, est ce que celle ci est souvent ou rarement accordée et notamment chez Renault ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  Invité le Lun 24 Fév 2014 - 21:08

Salut Romulus71,

D'après le collègue qui a quelques années de carrière dans le contrôle des véhicules, jamais. De toute, façon, avec toutes les modifications supplémentaires que demande le constructeur pour accorder la reprogrammation de la cartographie moteur, cela revient tellement cher, que de toi même tu laisserais tomber. La collègue a complété ses indications par la phrase suivante : "si tu voulais une voiture avec plus de chevaux sous le capot, il fallait la commander avec les chevaux déjà dessus !"

Les modifications qui sont accordées sans soucis sont celles qui consiste par exemple à installer des sièges supplémentaires sur des véhicules commerciaux (souvent équipés de seulement 2 places assises) ou des utilitaires. Il a déjà vu des changement complet de moteurs à l'occasion de visites, mais cela concernait essentiellement des véhicules d'importation hors Europe et la modification en consistait pas à booster le moteur mais à l'inverse à le "dé-booster" afin que le véhicule soit autorisé à rouler en France et en Europe.

Ces modifications sont très chères et sont valables sur des véhicules qui coûtent déjà cher à l'achat... Sur un Captur, cela ne vaut pas le coup selon lui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  Invité le Mar 25 Fév 2014 - 6:52

Quand on voit comme les motos sont trafiquées limites dangereuses et surtout jamais de Contrôle technique pour elles.
Toi tu veux juste reprogrammer ton moteur pour plus de couple, et c'est impossible...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  Patrice77 le Mar 25 Fév 2014 - 13:59

Quand on voit comme les motos sont trafiquées
là tu fais dans le "politiquement correct" mais largement erroné  Neutral ce n'est pas parce que "ça se dit" que c'est vrai.
As-tu des sources sûres autres que les on-dit ?
C'est plutôt un "bridage" qui existe avec la limitation à 100 ch (en France seulement, sa suppression est d'ailleurs à l'étude).

_________________
Captur Intens TCE 120 EDC, gris cassiopée toit noir - medianav

Patrice77

Messages : 145
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 69
Localisation : 77 plein est
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  bill03 le Mer 26 Fév 2014 - 19:53

Patrice77 a écrit:
Quand on voit comme les motos sont trafiquées
là tu fais dans le "politiquement correct" mais largement erroné  Neutral ce n'est pas parce que "ça se dit" que c'est vrai.
As-tu des sources sûres autres que les on-dit ?
C'est plutôt un "bridage" qui existe avec la limitation à 100 ch (en France seulement, sa suppression est d'ailleurs à l'étude).

La suppression du bridage moto pour la France n'est plus à l'étude. Elle est actée. Cette fin de bridage sera effective dans 2 ans je crois. Concernant les motos "trafiquées", les motos n'ont pas besoin de contrôle technique. Tu as déjà vu un motard rouler avec des pneus lisses ? L'entretien des motos est plus onéreux et plus fréquent. Pourtant, comme le fait de rouler en 2 roues est plus risqué, les motards ne roulent pas sur des poubelles comme c'était le cas de nombreux automobilistes avant le CT. L'idée d'un CT pour les motos avait été initiée par le groupe DEKRA qui cherchait à se faire davantage de fric.

bill03

Messages : 50
Date d'inscription : 20/06/2013
Age : 51
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  Invité le Mer 26 Fév 2014 - 20:51

Les motos trafiquées une légende urbaines? Ou pas! lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Modification carto à la valise : gain 25cv...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum